Traitements médicaux pour la dépression

En général, les médecins recommandent des antidépresseurs aux individus souffrant de dépression. Bien que de nombreuses fausses informations soient véhiculées sur ces types de médicaments qui sont difficiles à expliquer, il faut néanmoins remarquer qu’ils être très utiles dans le traitement de la dépression modérée à sévère et de certains troubles anxieux. Dans le cas d’une dépression sévère, les médecins recommandent un antidépresseur accompagnés de traitements psychologiques. Mais il arrive que les antidépresseurs soient parfois prescrits lorsque les autres traitements ont échoué ou lorsque des traitements psychologiques sont impossibles en raison de la gravité de la maladie ou du manque d’accès au traitement. Les personnes atteintes de formes plus sévères de dépression (trouble bipolaire et psychose) doivent généralement être traitées avec des médicaments. Cela peut inclure un ou une combinaison de stabilisateurs de l’humeur, de médicaments antipsychotiques et d’antidépresseurs.

Quel antidépresseur prendre ?

Le choix d’un antidépresseur est une tâche très complexe, c’est pour cette raison qu’il est toujours obligatoire de consulter un médecin. Celui-ci pourra vous prescrire l’antidépresseur adéquat à la suite d’une évaluation de votre état et quelques examens approfondis. Vous avez la possibilité de rendre le diagnostic de votre médecin moins ardu en lui cédant autant d’informations que possible sur vous-même et sur vos antécédents médicaux. Les facteurs importants comprennent votre âge, vos symptômes, les autres médicaments et, si vous êtes une femme, votre grossesse ou votre allaitement.
On dénombre divers types de médicaments antidépresseurs qui ont fait leurs preuves, mais leur efficacité varie d’une personne à l’autre. Les antidépresseurs prennent au moins deux semaines avant de commencer à agir. Sachez autant que le médecin peut également avoir besoin de temps pour trouver le médicament et le dosage qui vous conviennent le mieux.

Les types d’antidépresseurs

Il existe une large gamme d’antidépresseurs disponibles. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns d’entre eux.
• Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine
Cette classe comprend la sertraline; le citalopram; la paroxétine; ou encore la fluvoxamine. Ce sont les antidépresseurs les plus couramment prescrits car ils sont souvent le premier choix du médecin pour la plupart des types de dépression. Cette vulgarisation est surtout due au fait qu’ils sont généralement bien tolérés par la plupart des gens et sont non sédatif.
• Inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline
Cette classe comprend la venlafaxine et la duloxétine. Ces antidépresseurs sont très recommandés par les médecins parce qu’ils ont r moins d’effets secondaires que les autres. Les spécialistes les recommandent pour traiter une dépression sévère et ne comportent pas de risque en cas de surdose.
• Inhibiteurs réversibles de la monoamine oxydase
La classe comprend le moclobémide. Comme la catégorie d’antidépresseurs précédents, les risques d’effets secondaires sont minimes. Cependant, ils ne sont pas efficaces face à des formes de dépressions plus sévères. Ils sont souvent conseillés pour les patients souffrant d’anxiété ou de troubles du sommeil.
• Antidépresseurs tricycliques
La classe comprend la nortriptyline, la clomipramine, la dothiépine, l’imipramine; l’amitriptyline. Ce type d’antidépresseur est efficace mais engendre quelques effets secondaires plus nocifs que les autres choix. En effet, ils sont plus susceptibles de provoquer une pression artérielle basse. C’est pour cela que les patients qui favorisent ceux-ci doivent bénéficier d’un suivi constant de leurs médecins.
• Antidépresseurs spécifiques à la noradrénaline et à la sérotonine
Cette classe comprend la mirtazapine. Ce sont des antidépresseurs relativement nouveaux et sont utiles quand il y a des problèmes d’anxiété ou de sommeil. Contrairement à certains antidépresseurs, cette catégorie fait naître des effets sexuels généralement faibles, mais pouvant entraîner une prise de poids.

Les antidépresseurs sont-ils généralement obligatoires ?

Comme pour tous les médicaments, la durée pendant laquelle une personne doit prendre des antidépresseurs dépend de la gravité de leur état et de la façon dont ils répondent au traitement. Certaines personnes ne doivent prendre des médicaments que pour une courte période (généralement 6 à 12 mois). Il existe une couche d’individus qui peut en avoir besoin à long terme, tout comme une personne diabétique peut utiliser de l’insuline ou une personne souffrant d’asthme pourrait utiliser du Ventoline. L’arrêt des antidépresseurs ne devrait être fait que progressivement, sur recommandation du médecin et sous surveillance. L’important est de trouver le traitement qui vous convient.
Ce n’est pas parce qu’il a été démontré que le traitement est efficace sur le plan scientifique qu’il fonctionnera de la même manière pour tous les individus. Certaines personnes auront des complications, des effets secondaires ou constateront que le traitement ne correspond pas à leur style de vie. Il faut parfois du temps, de la force et de la patience pour trouver un traitement efficace. Après avoir recherché les conseils appropriés, la meilleure approche consiste à essayer un traitement qui vous convient et qui fonctionne pour la plupart des gens. Si vous ne constatez aucune amélioration ou rencontrez des problèmes avec le traitement, parlez-en à votre professionnel de la santé et songez à en essayer un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *