Comprendre ce que sont les maladies auto-immunes

Savez-vous que ce sont environ 5 millions de personnes en France qui sont touchées par les maladies auto-immunes ? Ces maladies constituent le 3e groupe de maladies les plus mortelles dans les pays riches, juste après les cancers et les maladies cardio-vasculaires. Ne pensez-vous pas qu’il serait utile que vous en sachiez davantage sur ces maladies, éventuellement pour prendre des mesures concrètes et personnelles autant que possible ?

Qu’est-ce qu’une maladie auto-immune ?

Vous vous demandez peut-être ce que sont les maladies auto-immunes. En fait, il est possible que vous les connaissiez, mais que vous ignoriez juste ce terme. Le vitiligo, le diabète de type 1, la sclérose en plaques, le psoriasis, le lupus érythémateux, la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome de Guillain-Barré, la maladie de Crohn, la spondylarthrite ankylosante semblent ne rien à voir en commun. Que nenni ! Elles ont toutes un point commun : ce sont toutes des maladies auto-immunes. Mais pourquoi une telle appellation ? Comme l’explique http://maladie-auto-immune.fr, elles surviennent en raison d’un dérèglement du système immunitaire qui, au lieu de défendre l’organisme, se retourne contre lui et l’attaque. Le système immunitaire est constitué de plusieurs types de globules blancs qui protègent l’organisme de toute agression. Lorsque les globules blancs appelés « lymphocytes auto-réactifs » s’attaquent à des organes et des tissus et que des anticorps censés neutraliser les attaques extérieures s’en prennent à des éléments de l’organisme, alors, une maladie auto-immune est en train de gagner de la place. Il faut savoir que, de nos jours, les avancées médicales permettent de freiner considérablement l’évolution de ces maladies. Malheureusement, à ce jour, aucune de ces maladies n’a de remède définitif. Autrement dit, elles sont toutes incurables.

D’où provient le dérèglement à l’origine des maladies auto-immunes ?

Vous vous posez certainement la question sur ce qui peut provoquer ce dérèglement, une attaque du corps contre lui-même. Il n’existe pas encore de réponse vraiment précise à cette question, mais les scientifiques avancent que de nombreux facteurs entrent en jeu. Ce peut être les hormones sexuelles. Il est d’ailleurs de fait que les femmes sont davantage touchées par les maladies auto-immunes que les hommes. Si l’on ne prend que l’exemple de la thyroïdite auto-immune, dans 80 % des cas, ce sont les femmes qui sont concernées. Mais ce peut être également un terrain génétique favorable. Prenons l’exemple du diabète de type 1 : il apparaît dans 0,4 % de la population en général. Chez ceux qui ont un membre de la famille déjà diabétique, ce taux monte à 5 %. Il y a aussi l’environnement qui peut jouer un rôle dans ce dérèglement, peut-être une exposition au tabagisme, à des substances chimiques, à des microbes, à des ultra-violets et d’autres encore. Dans certains cas, l’hygiène peut être en cause ainsi que l’utilisation de certains antibiotiques. Il semble qu’être éloigné de toute infection pourrait être un facteur de risque au développement d’une maladie auto-immune. Mais il faut néanmoins l’association de plusieurs facteurs pour déclencher une maladie auto-immune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *